Jugements et éloges de Victor Hugo

//Jugements et éloges de Victor Hugo

Portrait Victor HugoJ’ai parlé en commençant des Odes et Ballades, des Orientales et des Feuilles d’automne ; mais quels admirables poèmes encore dans les Voix intérieures et les Rayons et les Ombres. Les défauts s’accentuent davantage dans les Contemplations et la Légende des siècles ; et pourtant, à côté de pages regrettables, combien de pages merveilleuses, gracieuses ou superbes, pleines de délicatesse ou de grandeur, et vraiment marquées au coin du génie ! Et même dans les Chansons des rues et des bois, ne retrouve-t-on pas le grand poète, déguise, il est vrai, en Céladon grisonnant et en Tityre sexagénaire , mais toujours reconnaissable par quelque endroit? « Le poète — a dit au sujet de ce recueil M. Louis Veuillot, auprès duquel cependant M. Victor Hugo n’est point en bonne odeur, — n’a pas donné de pièces de métier où paraissent autant la force et la dextérité de sa main. Cela est plein, sonore, d’une sûreté, d’une netteté, d’un relief admirable… C’est de la chair vivante et ferme, qui bondit de la seule vigueur des muscles et palpite de la seule chaleur du sang. »

  1. Notre-Dame de Paris
  2. L’esthétique littéraire de Victor Hugo
  3. Portrait de Victor hugo par Louis Boulanger
  4. Éloge aux Funérailles de Victor Hugo

 

 

2018-05-16T13:03:15+00:00 Catégories : Éloges- jugements|0 commentaire